1 mai 2011 7 01 /05 /mai /2011 12:42

"Vie pour vie,oeil pour oeil, dent pour dent".

La loi du Talion date d'avant JC et pourtant toujours en vigueur de nos jours.


Dans l'education de l'enfant, elle trouve, en effet, encore sa place.


Un père dit à son enfant: "Si on te frappe, rend les coups encore plus fort"

Une professeur demande à une élève qui vient de recevoir une gifle de son petit camarade, de lui rendre sa gifle aussitôt, pour lui "apprendre"(?).

 

Si on arrêtait la spirale de la violence, si un jour on se posait la question de savoir si rendre la violence apporte réellement quelque chose ?

 

Ne révèle-t-elle pas davantage  nos faiblesses, nos peurs, notre impuissance?

 

Que transmettons-nous à l'enfant violenté ? Quel message, quel apprentissage ?

 

L'adulte n'a-t-il pas d'autres possibilités, pour obtenir le respect et l'écoute de l'enfant, que de l'humilier, l'insulter, le battre ?

 

Nous sommes dotés de la parole et d' intelligence et pourtant nous nous conduisons parfois comme des animaux sauvages, incapables de nous exprimer par des mots.

 

Apprenons à parler, à dire clairement nos besoins. Assumons le "Je" et laisson tomber le "tu".


Sachons dire "Non !" sans avoir peur d'expliquer pourquoi.

Cessons d'intepréter, de généraliser et restons dans les faits.


L'enfant a besoin de clarté, de fermeté, de bienveillance, d'écoute et il a par dessus tout, besoin d'essayer, de tester pour apprendre à être et à devenir.


Si nous lui envoyons un message qui légitime la violence, alors nous contribuons à le rendre violent.

Disons"Stop à la loi du Talion !

 

Il n'est jamais trop tard pour bien faire...

 

Partager cet article

Repost 0
Marcel

Le blog déménage