/ / /

Vous êtes amené à mettre en place des règles ou à faire respecter celles qui existent dans l'école. Voici quelques informations pour vous aider dans votre démarche.

 

Règle utile: Une règle est souvent liée a un besoin (sécurité, tranquillité, vie en groupe,...) Pour que l'enfant comprenne la règle, il faut expliquer, répéter le sens de la règle. Si une règle perd son sens, elle perd de son utilité et l'enfant risque de ne plus comprendre pourquoi on lui impose le respect de cette règle.

Exemples: -Si je te demande de ne pas courir dans le couloir, c'est parce tu risques de tomber ou de faire tomber tes camarades, tu comprends ?

-Si je te demande de parler doucement pendant le repas, c'est pour que vous puissiez tous manger dans le calme et ne pas avoir mal à la tête, tu comprends ?

-Je te demande de ne pas pousser ton camarade dans l'escalier parce que tu risques de lui faire mal, tu comprends ?

A noter: Une règle a quelquefois besoin d'être réadaptée ou mème supprimée (voir paragraphe sur les règles négociables et non négociables).

 

Règle identique pour tous: Une règle s'applique à tous, sauf cas particulier*(qui nécessite une explication auprès des enfants ).

Si j'interdis à un enfant de monter sur une chaise parce que j'ai peur qu'il tombe, je ne peux pas autoriser un autre enfant à le faire, simplement parce que j'ai confiance en lui ou parce que je le trouve gentil. Cela peut-être vécu comme une injustice par certains enfants et provoquer un sentiment de révolte et de colère. Dans ce cas, La règle risque de passer plus difficilement, chez certains enfants.

(*)Cas particulier: Par exemple, je n'autorise pas les enfants à se lever pendant le repas, mais j'ai autorisé Clara à aller aux toilettes car son professeur m'a signalé que Clara était souffrante et demandait souvent à aller aux toilettes.

 

Règle négociable et non-négociable: Il y a des règles que ni l'enfant ni l'adulte ne peuvent changer. Ce sont les règles non-négociables, comme par exemple l'heure du repas, de la récréation, les règles concernant la sécurité, etc...

D'autres règles peuvent se négocier, si l'adulte estime qu'au vu d'une situation particulière, la règle peut-être momentanément suspendue (voir ex précédent) ou assouplie, parce que les conditions ont changé, exemple: "Le surveillant a autorisé les jeux de ballons dans la cour pourtant interdits auparavant (parce qu'il y avait trop de monde dans la cour), et ce jusqu'à nouvel ordre". Raison invoquée par le surveillant: "Le nombre d'enfants étant inférieur en ce moment (sortie d'une partie des élèves), le risque d'accident est moindre."

 

Certaines règles peuvent également être décidées en accord avec l'enfant.

 

Important: Toujours justifier les changements ou aménagements de règles auprès des enfants. Sinon, l'enfant risque de perdre ses repères et l'adulte, sa crédibilité.


"Mais ils le savent !"

Souvent l'adulte pense que la règle n'a ni besoin d'être expliquée et encore moins d'être rappelée à l'enfant, tout simplement parce que l'enfant sait et qu'il se doit seulement d'obéïr.

Grosse erreur ! Expliquer la règle c'est impliquer l'enfant, le responsabiliser, c'est lui permettre de prendre part à la vie en collectivité.

Répéter la règle c'est la faire vivre et montrer qu'elle est importante !


Très probablement que l'enfant la connait ce qui ne l'empêchera pas de la transgresser, mais est-ce différent de l'adulte qui franchit les limites en essayant, parfois bien maladroitement,de se justifier ?

Il n'y a aucune différence et c'est bien cela qui est rageant, non ?

 

Article complémentaire:

Règlement: Une formulation qui incite à l'action

Partager cette page

Repost 0

Le blog déménage