/ / /

Un Conseil d'Entente (temps cantine) a été mis en place à l'école primaire des Bressons de Salon de Provence.

Je vous propose de suivre pas à pas la mise en place et l'utilisation de cet outil démocratique.

 

-(J-120) Information préalable au directeur d'école, aux parents d'élèves. 

-(J-5) Distribution des fiches de demande pour être délégué (si trop de candidats, organiser des éléctions). 

-(J-2) Mise en place d'un tableau mural .
-(J-1) Nomination officielle des délégués (7 délégués pour 180 élèves environ). 

-(J-1) Présentation du Conseil d'Entente aux enfants, tableau mural, etc... /

-(Jour J-1) Formation des délégués - 2x 30 minutes + suivi.


-(Jour J) Mise en place des délégués le 28 septembre 2012.


-Planification de la première réunion au 19 octobre 2012.


La semaine avant la réunion:

(Le tableau mural est neutralisé pendant cette période pour préparer sereinement la réunion)

-Préparation de l'ordre du jour en fonction des messages collectés sur le tableau.

-Les délégués se répartissent les rôles (président, secrétaire, etc...)
  Le modérateur sera un adulte.

-Affichage de la liste des personnes convoquées au Conseil d'entente.

-Préparation de l'ordre du jour en fonction des messages collectés.

L'ordre du jour s'annonce chargé pour ce 1er conseil.

En effet, pas moins de 40 points sont portés à l'attention délégués. (au total près de 90 messages ont été affichés sur le tableau du conseil d'entente).


Le jour du Conseil d'entente.

11h30: Les délégués se réunissent devant la salle de réunion avec les autres enfants convoqués. Au total une trentaine d'enfants(un quart des enfants sont absents).

La représentante des parents d'élèves est également présente.

11h35: Le Conseil d'entente commence

Le directeur de l'école vient faire un petit discours pour encourager les enfants au dialogue et dire combien le temps cantine est important pour le bien-être de l'enfant et pour les enseignants.

11h40: Le modérateur rappelle l'objectif du conseil d'entente et précise quelques règles.

11h45: La présidente prend la parole et énonce les 13 messages de remerciements.

11h50: La présidente énonce les reproches et demande à chaque enfant concerné de venir exposer son problème.Certains sont absents

La présidente pose à chaque fois les questions suivantes: Est-ce que chacun est d'accord avec ce qui est écrit sur le message ? Est-ce que celui ou celle qui a un reproche veut réparer ?

Voulez-vous vous serrez la main ?

La secrétaire note les décisions pour les porter au registre(classeur) du conseil d'entente.

Les débats durent parfois plusieurs minutes. Certains enfants ne veulent pas faire la paix ou ne sont pas d'accord avec ce qui est marqué sur le message.

Tout est consigné sur le compte-rendu.

Le temps manque. Nous ne pourrons pas finir l'ordre du jour.

12h28: La sonnerie pour le repas vient interrompre la réunion.

 

Bilan de ce 1er conseil:Je pense que nous avons été victime de notre succès.

Certains enfants ont protesté car le temps d'attente était trop important.

D'autres ont regretté que leur message n'est pas été traité pendant la réunion.

Les délégués semblent malgré tout contents de leur prestation, dans l'ensemble.


Pour ma part, je m'aperçois que, sur la forme, les réunions du Conseil doivent changer.

Ce qui est possible en temps scolaire ne l'est peut-être pas en temps cantine.

Nous devons repenser ensemble le mode de fonctionnement et tenir compte des difficultés que nous avons rencontré et des remarques émises par les enfants.

Plusieurs idées vont être proposées au prochain conseil en novembre.

 

J'ajoute que j'ai été enthousiasmé par la capacité des délégués à gérer ce 1er conseil.

Rappelons qu'il s'agit d'enfants du primaire (CE2/CM1).

 

2e réunion vendredi 23 nov 2012.

-Les 7 délégués sont présents.

-Les rôles sont répartis à l'avance par les enfants.

-Un modérateur adulte est présent.

Au vu des difficultés soulevées lors de la 1ere réunion, nous avons organisé les choses autrement. Les enfants ne sont plus convoqués pendant toute la réunion, mais au fur et à mesure que le débat avance. Ceci afin d'éviter un temps d'attente trop important pour chacun.


Problèmes à l'ordre du jour:

1)Seulement 8 messages affichés(7 reproches et un remerciement) sur le tableau du conseil contre 85 à la première réunion. 

Les raisons sont essentiellement d'ordre pratique. En effet, les délégués ont souvent oublié de sortir le matériel nécessaire lors des récréations.

Nous mettons en place un tableau de permanence avec le nom des délégués pour chaque jour de la semaine, chargés de gérer le matériel.


2) Les délégués ne sont pas passés voir les cycles 2 dans la petite cour comme cela était prévu.

Selon les délégués, il s'agit d'un problème matériel. Ils souhaitent avoir une pochette avec stylos et fiches afin de pouvoir travailler dans de bonne conditions.


3) Les reproches affichés. Les délégués convoquent les enfants les uns après les autres.


4)Le bruit dans la cantine: Plusieurs enfants ont saisi le conseil à ce sujet.

Un délégué propose de faire une fiche plastifiée avec des recommandations afin de manger dans le calme. Une majorité de délégués se proposent de travailler sur une ébauche qui sera présentée au prochain conseil.


5)Le droit de ne pas manger les aliments qui ne nous plaisent pas.

Ce droit est inscrit dans la charte. L'enfant doit goûter, mais n'est pas obligé de finir son assiette. Un rappel sera fait aux adultes concernés(personnel de restauration, animateurs).

 

Bilan: La réunion s'est déroulée dans de meilleurs conditions que la première fois. Le temps est mieux géré, certainement parce que moins de demandes ont été traitées.

Cependant, des problèmes liés au fonctionnement mème du conseil réduisent considérablement son action et son efficacité.

Nous verrons si les solutions proposées sont suffisantes.

Prochaine réunion en décembre.

 

3e réunion 14 décembre 2012

5 déléguées sont présents sur 7

-Organisation du conseil selon les bases habituelles.

 

Ordre du jour:

36 messages ont été affichés au tableau.
-17 remerciements
-18 reproches dont 8 pour le conseil d'Entente
-1 problème

Les enfants concernés par les messages sont appelés au fur et à mesure. Les autres billets sont lus et archivés.

 

Les délégués reconnaissent avoir quelques difficultés pour gérer le tableau du conseil d'entente. Une certaine lassitude semble gagner une partie des membres.

Il y a aussi des difficultés pour la plupart des délégués, pour se faire respecter par les autres enfants quant à l'utilisation du matériel (stylos, billets, adhésif, classeur)

 

Pour remédier à ce problème, il est demandé aux délégués de transmettre systématiquement le nom des enfants "perturbateurs" au référent adulte afin que les interessés sois avertis (oralement), dans un premier temps.

Des éléctions seront également organisées en janvier 2013 afin de renforcer/renouveler l'équipe. Cependant, le nombre de délégués - 7 actuellement - parait trop important. Il est proposé de le réduire à 4 avec une mixité et une équité garçons-filles.

 

Bilan: Le déroulement de la réunion s'est passée sans difficulté majeure. Le problème de la gestion de la petite cour (cycle 2) demeure.

 

A souligner: Une grande autonomie est laissée aux enfants pour la gestion du tableau du conseil d'entente et la répartition des rôles lors des récréations.

L'adulte n'intervient que lorsqu'un problème lui est rapporté ou dans la préparation de la réunion mensuelle.

Le bon fonctionnement du conseil d'entente (notamment pour gérer le tableau) repose essentiellement sur la capacité des enfants à gérer les problèmes rencontrés et a demander de l'aide ou pas.

 

Les billets(messages reproches /problèmes/ remerciements) semblent admis par l'ensemble des enfants si l'on en croit la diversité des contenus et le nombre d'enfants qui les utilisent régulièrement (environ un tiers des enfants).

Les délégués rapportent des situations ou des enfants en conflits ont choisi ce mode de communication pour dire leur problème, mème si l'issu de la dispute n'a pas toujours été positive pour autant.

On note aussi une évolution dans la formulation des phrases figurant sur les messages, plus en rapport avec ce qui a été proposé au début(voir projet conseil d'entente).

 

25 Janvier 2013:

Des élections ont eu lieu - 9 candidats du cycle 3 participaient - 4 postes étaient à pourvoir.

2 garçons et deux filles (du Ce2 au Cm2) ont été élus.

 

 

4e réunion le 08 février 2013

36 messages affichés au tableau (29 reproches et 7 remerciements) dont 12 à lire au Conseil.

A noter que les enfants appelés semblent venir plus volontiers au Conseil.

Certains demandent mème à assister à la réunion sans être concernés directement.


Autres problèmes soulevés par les délégués:  

-Des enfants arrachent des messages du tableau  

-Gestion des jeux dans la cour  

-Gestion du réfectoire par les animateurs  

 

Bilan:

La gestion du tableau est parfois compliqué pour les délégués qui ne sont aidé par aucun adulte. Pourtant l'utilité du tableau semble avéré au moins pour une partie des enfants qui l'utilisent comme moyen de communication entre eux, c'est à dire sans demander la lecture du message en réunion.

La fréquence des réunions est à priori un inconvénient (une par mois). A y regarder de plus près, on constate malgré tout que certains conflits se règlent par le simple fait d'avoir mis un message au tableau. Seuls les plus importants demeurent et sont débattus devant le conseil.

 

Le tableau devient un véritable outil de gestion de conflit contre la violence.

 

Partager cette page

Repost 0

Le blog déménage